Actualités et communiqués

Communiqué du 4 septembre 2020

Objet : Évolution du plan de déconfinement- phase 4 / Protocole sanitaire applicable dans les locaux

 

Suite aux annonces du Gouvernement le 25 août dernier et la parution du nouveau protocole de déconfinement national en date du 31 août, la direction en collaboration avec les membres du CSE lors de la réunion du 4 septembre a modifié le plan de déconfinement. Vous trouverez ci joint le nouveau plan.

 

En accord avec le protocole national, le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité présentielle.

 

Vous trouverez ci-dessous les principales évolutions liées à la phase 4 du déconfinement :

1. Organisation temps de présence sur site et télétravail :

Comme évoqué dans la note d’information 29/2020 du 27 août dernier, du 31 août au 02 octobre, la direction a souhaité décaler la reprise sur site à temps plein et prolonger l’alternance de présentiel sur site et de télétravail à raison de :

  • Travail en présentiel obligatoire sur site minimum 3 jours par semaine, par volontariat au-delà

  • Télétravail de maximum 2 jours par semaine

 

Pour faciliter l’organisation RH et Services Généraux, les jours de présence devront être identiques d’une semaine sur l’autre, sous réserve d’aménagements ponctuels.

2. Port du masque obligatoire (EPI) :

Conformément au protocole sanitaire national paru le 31 août 2020, et selon la note d’information 29/2020, le port du masque est obligatoire à compter du 1er septembre dans tous les locaux de l’entreprise, y compris sur les postes de travail.

 

Le retrait du masque dans la journée n’est pas possible. En effet, les 7 conditions cumulatives du protocole sanitaire pour retirer le masque de façon intermittente ne peuvent pas être respectées :

 

 

 

 

La seule dérogation au port du masque s’applique aux espaces dans lesquels le salarié peut être seul (bureaux individuels, bulles, salles de réunion).

 

En fonction de l’évolution des recommandations gouvernementales des assouplissements pourront être mis en place.

 

Le masque est considéré comme un EPI (équipement de protection individuel); il a pour but de protéger le salarié, mais également les collaborateurs qui l’entourent. La protection de chacun est l’affaire de tous

 

Le refus du salarié de se soumettre à ces obligations pourra entraîner des sanctions.

 

Une distribution de 2 masques lavables par collaborateur et répondant à la norme AFNOR SPEC S76-001 a été réalisée le 27 août dernier. Elle correspond à l’équivalent de 6 semaines d’utilisation. Vous pouvez retrouver la notice dans la note d’information N°29 et également en annexe 1 du plan de déconfinement.

Une nouvelle distribution sera réalisée ultérieurement.

3. Adaptation de l’organisation et distanciation sociale :

Au vu de la surface des locaux (986 m2 pour 40 collaborateurs), la présence de tout l’effectif sur une même journée est possible.

L’information de l’effectif maximum autorisé dans les locaux partagés est indiquée par panneau d’affichage sur chaque porte.

 

Afin de permettre aux collaborateurs des périodes sans port du masque dans les conditions d’exception prévues au point 2, la direction propose une adaptation de l’organisation du travail dans les locaux:

  • Tous les espaces individuels (bureaux) pourront être utilisés par d’autres collaborateurs lors des absences des personnes dédiées.

  • Les collaborateurs s’installant dans un bureau individuel devront apporter leur matériel (clavier, souris, stylos, ordinateur, téléphone, etc..) et ne pas utiliser ceux du titulaire du bureau. Après chaque utilisation, le nettoyage du poste de travail est requis.

  • Les bulles ou salles de réunion pourront être utilisées en bureaux individuels. Après chaque utilisation, le nettoyage du poste de travail est requis.

  • Le local CSE sera accessible aux membres du CSE en tant que bureau individuel.

 

4. Sens de circulation :

Le sens de circulation unique est obligatoire à l’arrivée le matin, au retour de la pause déjeuner et au départ le soir

 

5. Personnes vulnérables

La liste des cas de vulnérabilité a été modifiée par décret du 29 août 2020.

Des aménagements seront réalisés afin que les personnes vulnérables puissent disposer d’un espace individuel.

 

Les gestes barrières ont un rôle essentiel pour réduire au maximum le risque en supprimant les circonstances d’exposition. Ils doivent être la règle chaque fois que possible ; nous vous demandons la plus grande vigilance quant à leur respect.

Le service RH se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

​​

Communiqué du 28 août 2020

Objet : Nouvelle organisation du travail à compter de la semaine prochaine (31 août)

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire liée au COVID-19 et des récentes annonces gouvernementales, la Direction de GSA+ a décidé de maintenir, jusqu’à nouvel ordre, l’organisation de travail mixant temps de présence sur site et télétravail.

Le retour sur site à temps plein prévu à partir du 31 août est donc repoussé.

 

1. Organisation temps de présence sur site / télétravail

Il est demandé à chaque collaborateur de venir travailler sur site 3 jours par semaine au minimum. Cette disposition s’applique au moins jusqu’au vendredi 2 octobre 2020.

 

Ces jours seront à valider avec les managers qui communiqueront au service RH les jours de présence décidés.

Il est rappelé qu’il ne faut pas badger les jours de télétravail.

 

Les jours de presence sur site devront être identiques d’une semaine sur l’autre.

 

Les avenants télétravail des collaborateurs sont mis en “stand by” durant cette période. Les avenants des personnes ayant demandées un “télétravail régulier” seront signés ultérieurement.

 

2. Mesures mises en œuvre pour l’accueil sur site

Toutes les mesures de prévention mises en place au début de l’épidémie sont maintenues (nettoyage à fréquence plus élevée, gel, masques).

Il est également de la responsabilité de chacun d’assurer sa sécurité et celle de ses collègues et nous comptons sur vous pour respecter l’ensemble des gestes barrières.

 

Suite à l’annonce du Gouvernement la semaine dernière, le port du masque est obligatoire à compter du 1er septembre dans tous les locaux de l’entreprise y compris sur les postes de travail.

La seule dérogation est le bureau individuel où le port du masque n’est pas obligatoire.

Pour rappel, suite à un arrêté du Préfet des Hauts-de-Seine, le port du masque est obligatoire sur le Parvis et l’Esplanade de La Défense. (Cf plan en annexe)

 

Les paramètres des exclusions possibles au port du masque sont actuellement discutés au sein du Haut conseil de la santé publique (HCSP) qui doit donner un avis vendredi 28 août au plus tard.

Le gouvernement a annoncé que le nouveau protocole sanitaire sera quant à lui disponible lundi 31 août pour une application au 1er septembre.

Une nouvelle commande de masques lavables (20 lavages) a été reçue et leur distribution aura lieu jeudi 27/08. Un lot de 2 masques lavables sera déposé sur chaque bureau.

 

Cette commande a été initiée sur le site du gouvernement dédié aux PME. Les masques sont conformes norme AFNOR.

Vous trouverez la notice d’utilisation correspondante ci après.

La direction a commandé des maques pour plus de 12 semaines de stock.

Il est rappelé que la surface des locaux et l’aménagement des bureaux permettent la distanciation sociale ; afin de garantir davantage cette distanciation sociale, les collaborateurs souhaitant avoir plus d’espace avec leurs collègues, pourront se déplacer sur un poste inoccupé le jour de leur présence.

Pour ce faire, ils devront IMPÉRATIVEMENT apporter leurs matériels informatique et téléphonique attitrés sur le poste choisi.

 

3. Réouverture du RIE

ELIOR vient d’annoncer la réouverture du RIE à compter du 7 septembre.

La prestation de restauration se composera de deux entrées (filmées), deux plats et de desserts (filmés).

Un process lié au covid sera à respecter au moment du rechargement du badge, du choix en libre-service, du règlement et du repas lui-même.

Vous en trouverez le détail en annexe 2 de cette note.

Concernant l’accès à la salle et l’organisation du service, le port du masque sera obligatoire à chaque moment, il n’est à retirer que lorsque le convive est attablé.

Des tickets restaurant seront distribués aux personnes qui viendront sur site et qui ne déjeuneront pas au RIE.

Cliquez ici  pour accéder à la note d'information NI29 comprenant les annexes.

 

Communiqué du 3 juillet 2020

Objet : Informations Kelio et Tickets restaurant

 

Comme évoqué dans la note N°25 du 26 juin dernier, dans la phase 3 de notre plan de déconfinement, un retour sur site est désormais OBLIGATOIRE à raison de 2 jours minimum dans la semaine. Ces jours ont été déterminés avec vos Directions et seront identiques d’une semaine sur l’autre. Un tableau de présence sur site est à votre disposition sur le répertoire C://Commun.

 

Voici quelques informations pratiques :

1. Gestion des présences sur site et des jours en télétravail à partir du 6 juillet :

Afin de différencier le télétravail COVID et les jours de présence sur site, Kelio sera de nouveau renseigné de la manière suivante :

  • Une absence « Télétravail COVID » sur les journées travaillées à domicile dans le cadre du COVID ; les collaborateurs en télétravail ne doivent plus badger. Pour rappel : ces jours télétravaillés ne donnent pas droit à du crédit horaire.

Les journées fixes sont renseignées dans Kelio et prises en compte comme une journée complète de travail.

  • Les jours de présence sur site devront être badgés comme d’habitude

    • forfait jour – 1 fois par jour,

    • forfait horaire – à chaque entrée/sortie

Pour tous les collaborateurs étant venus sur des jours non prévus dans le calendrier, ils devront adresser un mail récapitulatif au service RH (Christine ou Isabelle) à la fin de chaque mois listant les jours supplémentaires de présence sur site à intégrer dans Kelio.

2. Ouverture du RIE et tickets restaurant :

Selon les dernières informations obtenues du gestionnaire de la Tour, le restaurant de la Tour ne rouvrira pas avant début septembre, faute de commandes suffisantes. En effet, après avoir proposé un système de livraisons repas, ELIOR a décidé d’arrêter le service, 24 commandes seulement ayant été réalisées la semaine dernière.

En conséquence, un titre restaurant par jour de présence sur site sera donné au collaborateur à compter du 6 juillet 2020, conformément à la note d’information N°24.

La situation sanitaire en France s’est nettement améliorée, mais la pandémie peut repartir à tout moment.

Continuez d’être vigilants et pensez à vous protéger et à protéger les autres. Si vous ne vous sentez pas bien, suivez les consignes indiquées dans le plan ; prenez votre température, appelez votre médecin et restez chez vous !

Les gestes barrières ont un rôle essentiel pour réduire au maximum le risque en supprimant les circonstances d’exposition. Ils doivent être la règle chaque fois que possible ; nous vous demandons la plus grande vigilance quant à leur respect.

Le service RH se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

Communiqué du 26 juin 2020 (Vous trouvez le nouveau plan de déconfinement phase 3 et ses annexes en cliquant ici)

Objet : Plan déconfinement  - phase 3

 

Suite aux annonces du Gouvernement sur la reprise d’activité et la parution du nouveau protocole de déconfinement national, la direction en collaboration avec les membres du CSE lors de la séance du 26 juin 2020 a modifié la plan de deconfinement.

En accord avec le nouveau plan de déconfinement national, le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité présentielle, y compris alternée.

Vous trouverez dessous les principales évolutions liées à la phase 3 du déconfinement :

1. Télétravail et retour sur site :

Comme évoqué dans la note information 24/2020 du 15 juin, durant la 3ème phase, du 6 juillet au 28 août, la direction a souhaité augmenter le présentiel sur site, avec une présence OBLIGATOIRE de 2 jours :

  • Travail en présentiel obligatoire sur site minimum 2 jours par semaine, par volontariat au delà

  • Présentiel obligatoire le jeudi

  • Télétravail de maximum 3 jours par semaine

Pour faciliter l’organisation RH et services généraux, les jours de présence devront être identiques d’une semaine sur l’autre, sous réserve d’aménagements ponctuels.

2. Distanciation sociale et effectif maximum autorisé :

Distanciation sociale et effectif maximum autorisé :

Les effectifs maxima autorisés dans certaines salles sont révisés du fait de leur superficie, l’obligation de distanciation sociale ayant été revu à 1m :

  • Salle réunion  :                    14 personnes

  • Salle réunion Assuratome     4 personnes 

  • Cafétéria :                              4 personnes

  • Sas des toilettes :                  2 personnes

L’information de l’effectif maximum autorisé par panneau d’affichage sur chaque porte  sera mise à jour.

3. Sens de circulation :

Le sens de circulation pour l’entrée dans les locaux perdure.

Celui dans locaux et dans la cafétéria est désormais abandonné.

 

4. Personnes vulnérables

Les salariés les plus vulnérables devront rester confinés chez eux et poursuivront le télétravail sur la base des préconisations gouvernementales.

Les collaborateurs informeront leur manager de leur situation de vulnérabilité et communiqueront une attestation du médecin prévoyant une durée limitée. L’entreprise transmettra l’attestation au Médecin du travail pour appréciation.

En pièce jointe du plan de déconfinement, vous trouverez des annexes complémentaires traitants des sujets suivants :

  • Annexe 2 : graphiques complémentaires : niveaux de protection et port du masque

  • Annexe 6 : fiche des personnes vulnérables covid 19

  • Annexe 7: rappel des bonnes postures devant l’écran

  • Annexe 8 : rappel des gestes barrières

Les gestes barrières ont un rôle essentiel pour réduire au maximum le risque en supprimant les circonstances d’exposition. Ils doivent être la règle chaque fois que possible ; nous vous demandons la plus grande vigilance quant à leur respect.

Communiqué du 17 juin 2020 

Phase  3 

Dans le cadre de la phase 3 du dé confinement et des annonces de la Préfecture d’Ile de France sur son site le 16 juin, nous vous confirmons les points suivants :

  • L’attestation de déplacements professionnels dans les transports en commun n’est plus nécessaire à compter du 16 juin ; le port du masque reste OBLIGATOIRE

  • Le RIE de la Tour ne rouvrira pas tout de suite ; en revanche, il propose des prestations de repas livrés en étage dès le 22 juin, avec règlement par le biais du badge. Les modalités de commande sont indiquées dans l’affiche jointe.

    • 3 menus sont prévus ; menu sandwich à 4,90 €, menu plat chaud à 5,80 € et menu salade à 6,20 €

    • Le montant sera directement déduit du crédit du badge ; pensez à recréditer si nécessaire pour avoir les fonds nécessaires (via l’application TimeChef)

    • La prise en charge « entreprise » s’appliquera sur le coût du RIE

Lien vers RIE 

​​Communiqué du 15 juin 2020 

Retour dans les locaux

La direction de GSA+ souhaite désormais une reprise progressive des collaborateurs au bureau à partir du 6 juillet.

1. Limitation du télétravail hebdomadaire

Dans le prolongement des préconisations du gouvernement, le télétravail se poursuivra pour les collaborateurs avec une présence obligatoire minimum de 2 jours par semaine au bureau.

Les jours de présence sur site devront être identiques d’une semaine sur l’autre.

Ces jours seront à valider avec les managers qui communiqueront au service RH les jours de télétravail décidés.

Le jeudi sera une journée de présence obligatoire sur site.

Il est rappelé que les salariés ayant été en contact avec des personnes atteintes du coronavirus devront rester confinés chez eux 14 jours.

Les salariés les plus vulnérables (concernés par les catégories listées dans le décret 2020-521) devront rester confinés chez eux et poursuivront le télétravail (cf liste en annexe n°1).

Ces personnes devront communiquer une attestation de leur médecin traitant qui sera adressée au médecin du Travail pour validation.

Nous rappelons que l’effectif présent dans les locaux sur une même journée sera de 2 personnes minimum.

​La reprise totale sur site est prévue au 1er septembre.

Il est rappelé que la surface des locaux et l’aménagement des bureaux permettent la distanciation sociale.

Conformément au plan de déconfinement, les aménagements prévus pour organiser au mieux le retour et limiter au maximum les risques ont été réalisés :

  • Désinfection complète des locaux, poignées de porte, interrupteurs, claviers ...

       Le ménage est programmé pour une désinfection complète des locaux

  • Un sens de circulation pour entrer et sortir a été signalé et devra être respecté : entrée par la porte « service support» , sortie par la porte côté « accueil ASSURATOME ».

  • Extension des plages horaires

       Les plages horaires d’ouverture de l’entreprise sont étendues de 7h30 à 19h30 pour permettre l’utilisation des transports en commun en dehors

       des heures de pointes     

  • Les matériels informatique et téléphonique dédiés à chaque collaborateur ne doivent pas être partagés avec d’autres collaborateurs.

  • L’utilisation des fontaines à eau est autorisée mais il est obligatoire d’utiliser au préalable du gel hydroalcoolique et de ne pas laisser sa vaisselle personnelle en contact avec l’arrivée d’eau.

  • Les portes des bureaux devront restées ouvertes afin de limiter l’usage des poignées.

Nous vous remercions de suivre les instructions du plan de déconfinement communiqué

2. Indemnité liée au télétravail

 

Il ne sera pas donné d’indemnité Télétravail sur la période de Télétravail lié au COVID.

 

Pour rappel :

Le Pass Navigo a été remboursé pour les mois d’avril à mi-mai par le STIF, soit 100€ pour un tarif « toutes zones ».

La Direction du GSA+ a décidé de laisser aux collaborateurs la quote part de l’aide au transport sur cette période. En effet, le bulletin de paie intègre tous les mois la part de 50% versée par l’entreprise sur le pass navigo.

Aucun changement n’a été effectué sur la fiche de paie

3. Tickets restaurant

Le GSA+ remplit son obligation d’assurer un moyen de restauration aux collaborateurs en leur donnant l’accès au RIE pour la pause déjeuner.  

Historiquement, comme les collaborateurs étaient répartis sur 2 sites (La défense et Bagnolet); certains salariés allant d’un site à l’autre ne pouvaient pas aller au RIE; de ce fait des tickets restaurants leur étaient donnés. Cet avantage a été conservé pour tous les collaborateurs.

Pour rappel, l’accord « télétravail » en place précise que les personnes en télétravail n’ont pas de ticket restaurant.

En conséquence, durant la période de confinement, et comme évoqué lors des différentes réunions hebdomadaires avec le CSE, et les notes d’informations diffusées, les Directeurs ont décidé de ne pas donner de tickets restaurants en télétravail.

A partir du 6 juillet, des tickets restaurant seront donnés aux salariés venant travailler sur site et ne souhaitant pas déjeuner au RIE.

4. Chômage partiel

Du fait de la baisse d’activité, 10 collaborateurs du GSA+ répartis sur l’ensemble des Groupements, ont été placés en situation d’activité partielle.

Jusqu’au 31 mai, la règle du chômage partiel était la suivante :

  • l’état prend en charge 70% du salaire brut du collaborateur, soit environ 85% du salaire net

Afin que chaque collaborateur concerné ne soit pas impacté sur son salaire, le GSA+ a décidé dès la mise en application de ce dispositif (mi mars 2020) de compléter la rémunération nette de l’ensemble des collaborateurs concernés à 100%. Ce maintien de salaire a été un choix de l’entreprise, qui n’avait aucune obligation légale ni conventionnelle et a représenté en moyenne un montant de 200€ net /mois et par personne.

A compter du 1er juin, la prise en charge par l’état est modifiée :

En effet, l’état diminue sa prise en charge, passant de 85% du salaire net à 70% net, et impose aux entreprises la prise en charge de ces 15% d’écart.

Au vu de ces nouvelles dispositions, et du surcout engendré par cette modification, la Direction du GSA+ a décidé de modifier la prise en charge.

Elle a décidé de conserver une prise en charge de 20% (maintien de salaire à hauteur de ce qui était réalisé auparavant).

De ce fait, le salarié  en activité de chômage partiel ne connaitra qu’une diminution d’environ 5%.

Cette modification a fait l’objet d’une information auprès des membres du CSE lors de la réunion hebdomadaire du 4 juin 2020.

 

5. Prise en charge parking

Pour rappel (note 22/2020 du 26 mai 2020) :

Les collaborateurs qui viennent en véhicule personnel pourront demander le remboursement du stationnement au parking jusqu’au 30 juin inclus.

Un forfait de 15€ la journée est proposé via l’application OPnGO : https://www.opngo.com

Les demandes de remboursement (sur la base de 15€) devront être envoyées à Philippe Giuggia à la fin du mois de juin avec les justificatifs OPnGO.

Les salariés venant sur site en utilisant les transports en commun devront renseigner l’attestation pré- signée . Nous vous informerons lorsqu’elle ne sera plus nécessaire.

Communiqué du mercredi 27 mai 2020

Mesures exceptionnelles liées au COVID19

En accord avec les membres du CSE lors de la réunion du 26 mai 2020, la direction de GSA+ a décidé :

1. Prolongation du télétravail :

Dans le prolongement des préconisations du gouvernement, le télétravail se poursuivra pour les collaborateurs jusqu’au 30 juin prochain.

2. Présence en entreprise sur la base du volontariat :

Une présence au bureau est possible ; elle se fera sur la base du volontariat.

Les collaborateurs souhaitant revenir travailler dans les locaux de l’entreprise devront se faire connaitre auprès de leur hiérarchie pour la mise en place d’un planning de roulement.

Les jours de présence sur site ne pourront être que les mardis, mercredis ou jeudis.  Les autres jours seront possibles, à titre exceptionnel, pour les réunions de gouvernance.

A titre exceptionnel, les managers pourront demander une présence sur site afin d’organiser des missions et faciliter le travail.

Les salariés ayant été en contact avec des personnes atteintes du coronavirus devront rester confinés chez eux 14 jours.  Les salariés les plus vulnérables devront rester confinés chez eux et poursuivront le télétravail.

L’effectif présent dans les locaux sur une même journée sera de 2 personnes minimum, le maximum ne pouvant dépasser 20 salariés.

Il est rappelé que la surface des locaux et l’aménagement des bureaux permettent la distanciation sociale.

Conformément au plan de dé confinement, les aménagements prévus pour organiser au mieux le retour et limiter au maximum les risques ont été réalisés :

  • Désinfection complète des locaux, poignées de porte, interrupteurs, claviers ...Le ménage est programmé pour une désinfection lors de chaque journée de présence des collaborateurs

  • Un sens de circulation pour entrer et sortir a été signalé et devra être respecté : entrée par la porte « service support» , sortie par la porte côté « accueil ASSURATOME ».

  • Extension des plages horaires

      Les plages horaires d’ouverture de l’entreprise sont étendues de 7h30 à 19h30 pour permettre l’utilisation des transports en commun en dehors des heures        de pointe.

  • Remboursement du parking

      Les collaborateurs souhaitant venir en véhicule personnel pourront demander le remboursement du stationnement au parking jusqu’au 30 juin inclus.

      Afin de favoriser la reprise d’activité, le coût des parkings de la Défense a été réduit à un forfait de 15€ pour une journée de stationnement.

      Ce forfait est disponible via OPnGO : https://www.opngo.com

      Les demandes de remboursement devront être envoyées à Philippe Giuggia à la fin du mois de juin. avec les justificatifs OPnGO

  • Les matériels informatique et téléphonique dédiés à chaque collaborateur ne doivent pas être partagés avec d’autres collaborateurs.​

  • L’utilisation des fontaines à eau est autorisée mais il est obligatoire d’utiliser au préalable du gel hydroalcoolique et de ne pas laisser sa vaisselle personnelle en contact avec l’arrivée d’eau.

3. La prise des repas :

La date de reprise de l’activité du RIE n’est à ce jour pas connue. En revanche, quelques magasins de vente à emporter situés sur La Défense rouvrent progressivement.

A compter du 2 juin, si le RIE ne réouvre pas, sur justificatifs exclusivement (par le biais de notes de frais), les frais de repas pourront être remboursés, avec un plafond de 5,50€ / jour.

 

Les notes de frais devront être remises à Philippe GIUGGIA, copie votre manager, en fin de mois en précisant les journées concernées.

En outre, pour permettre la prise des repas sans risque, il est autorisé à titre exceptionnel de déjeuner à son bureau jusqu’à nouvel ordre.

 

4. La gestion des jours de congés payés :

D’ici le 30 juin :

Peu de congés payés ont été posés pendant cette période de confinement, qui a inclus les vacances de Pâques et les ponts de mai. Pour éviter un solde de CP N-1 conséquent au changement de millésimes, afin de ne pas les perdre, nous  vous demandons d’apurer votre solde d’ici le 30 juin soit :

  •  par la pose de congés avant la fin du mois de juin (absence sur le mois de juin ),

  •  Et / ou en les transférant sur votre CET (Compte Epargne Temps) : limité à 10 jours selon l’accord

Pour rappel, les dispositions de l’accord CET en vigueur au sein du GSA+ :

Les droits affectés au CET peuvent être utilisés sous forme de congés au cours de votre carrière à n’importe quel moment; en accord avec votre hiérarchie.

Vous pouvez utiliser vos jours de CET pour :

  • Alimenter votre Article 83 : maximum de 10 jours / an

      Dans ce cas, les charges salariales sont réduites et le montant perçu est exonéré d’impôts sur le revenu

  • Alimenter votre PEE : maximum 10 jours / an

  • Monétiser jusqu’à 5 jours (sous conditions d’être restés 5 ans sur le CET).

A noter : selon la législation le plafond de 10 jours « alimentation »° / an s’entend par 10 jours cumulés tous dispositifs confondus.

Pendant la période « estivale » :

Conformément à la réglementation en vigueur, chaque collaborateur devra poser des congés payés pendant la période « estivale », du 1er juillet au 15 septembre, en respectant un minimum de 2 semaines consécutives de congés.

Pour les salariés souhaitant poser des semaines supplémentaires pendant cette même période, les semaines en question pourront être accolées aux 2 semaines minimum ou être posées sur une autre période en fonction des contraintes du service.

Il est rappelé à tous l’importance des gestes barrières.

Le service RH se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

Diffusion Générale Note d'information N°22

Communiqué du lundi 11 mai 2020

Plan de dé-confinement COVID-19

La consigne du GSA+ est :

 

  • Privilégier la continuité du télétravail

  • Adapter les gestes barrières à chaque situation professionnelle spécifique (Cf fiches techniques).

  • Modifier et mettre à jour le DUER

  • Mettre à jour le plan de reprise en fonction des recommandations gouvernementales

Ces réflexions et mesures ont pour but de permettre une reprise en assurant au mieux la sécurité physique et mentale des salariés mais également la sécurité juridique du GSA+.

 

Responsabilisation & Responsabilité sont plus que jamais les maitres-mots de notre quotidien à tous et la réussite de ce plan.

 

Nous demandons à chaque collaborateur qui sera présent sur site de :

 

Auto contrôler sa température juste avant de se déplacer sur site (est considérée comme fièvre toute T° > 38°C)

Surveiller l’apparition de symptômes COVID -19 (Fièvre > 38°C, difficultés respiratoires, frissons, sueurs importantes, toux.

Les autres symptômes peuvent être : Douleur dans la poitrine, rhume, douleurs de gorge, modification du goût et/ou odorat, courbatures, fatigue intense, céphalées/ maux de tête, diarrhée, nausées, vomissements, douleurs abdominales, éruption cutanée inhabituelle).

 

Adopter la conduite à tenir en cas de fièvre et/ou apparition de symptômes (Rester chez soi, contacter son médecin du travail, médecin traitant ou le 15 si signe de gravité, prévenir son employeur, arrêt maladie / éviction de l’entreprise, organiser l’inventaire des personnes contacts et les prévenir)

I - Les mesures de prévention

I - 1 : Distanciation

Il est impératif de faire respecter la distanciation physique d’1 mètre minimum entre chaque personne, soit 4m² par personne en tenant compte des flux de circulation (salariés, clients, fournisseurs…).

 

​​Ce qu'il faut retenir et respecter :

  • interdiction des allées et venues et du stationnement des collaborateurs dans l’espace Accueil

  • Interdiction de partager son matériel (clavier, ordinateur, stylos, téléphone…)

  • Respect du sens de circulation obligatoire

  • Interdiction de jeter masques et gants dans les poubelles CÈDRE. De poubelles équipées de sacs poubelles sont installées dans les espaces partagés

  • Respecter le nombre de personnes maximum indiqué, en salle de réunion, bulles, salles de reprographies, toilettes et cafétéria.

  • Les portes des bureaux devront rester ouvertes

I - 2 : Mesures d'hygiène

  • Le lavage régulier des mains est obligatoire avec de l’eau et du savon ou des solutions hydroalcooliques mises à disposition

  • Nettoyage des surfaces et objets régulièrement touchés (clavier, plan de travail, téléphone, photocopieur, interrupteur, poignées…), des équipements communs (machine à café, photocopieur),

  • Mise à disposition de lingettes désinfectantes pour leurs outils de travail (souris d’ordinateur, claviers, téléphones …), de gel hydroalcoolique

  • Le nettoyage du micro-onde devra être réalisé par chaque utilisateur avant et après chaque utilisation (les contenants des denrées devront  être désinfectés avec une lingette avant de les déposer dans le réfrigérateur),

  • Mise à disposition de masques en tissu (le port de masque est fortement recommandé dans les espaces communs)

 

I - 3 : Matériel de protection individuelle

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont destinés à protéger les collaborateurs contre les risques. Leur utilisation ne doit être envisagée qu’en complément des autres mesures d’élimination ou de réduction des risques.

Masques, gants, des gels hydroalcooliques sont disponibles et répartis dans les différents bureaux et open space, et des lingettes désinfectantes sont mises à la disposition des collaborateurs pour l’utilisation de la machine à café, micro-ondes, frigo, fontaine à eau.

I - 4 : Conduite à tenir si apparition des signes évocateurs du COVID-19 sur site Tour W

  • Le salarié est immédiatement isolé (de préférence par le personnel sécurité) en appliquant les gestes barrières.

  • Un masque est fourni au salarié symptomatique ainsi qu’à la personne qui intervient pour l’aider.

  • Son retour à domicile est organisé.

  • Le salarié contacte le ou un médecin du travail (ou son médecin traitant) afin d’obtenir une prescription de dépistage (test COVID).

  • Le salarié informe son employeur de l’arrêt.

  • Le salarié choisit le lieu de prélèvement proche de son domicile et s’y rend muni de sa carte vitale.

 

En cas de symptômes graves (difficultés respiratoires avec difficultés à parler)

  • Isoler le salarié dans une pièce dédiée.

  • Appeler le 15 qui donnera la marche à suivre.

Si vous avez été en contact avec un cas de COVID-19

  • Si poste éligible au télétravail, alors télétravail strict pendant 21 jours

  • Si aménagement impossible ou suspicion de maladie pour le collaborateur, alors consultation pour dépistage (test COVID) et un arrêt de travail.

  • Application des mêmes mesures que précédemment énoncées.

Port de masque de 14 à 21 jours pour le collaborateur et les membres de son équipe et surveillance bi quotidienne de la température.

La désinfection complète du poste de travail avec un produit répondant à la norme virucide (NF EN 1447- 6 juillet 2019) sera ensuite effectuée.

II - Adaptation de l'organisation du travail

II - 1 : Le Télétravail

Dans ce contexte de télétravail prolongé, il est recommandé aux salariés :

  • De s’installer dans la mesure du possible dans un espace dédié afin de ne pas être dérangé,

  • D’aménager le poste de travail de manière à pouvoir travailler dans de bonnes conditions et de façon à limiter les risques de troubles musculosquelettiques, à cet effet nous vous recommandons fortement de relire la note d’information 4/2017 sur la bonne installation de son poste de travail.

  • D’organiser le travail : se fixer des horaires, s’octroyer des pauses pour le repos visuel et la posture assise trop longue, anticiper et organiser les travaux à faire selon les priorités et le temps nécessaire, organiser des points réguliers avec le manager, renseigner sur Fuze sont statut « occupé », « absent » en cas de pause, « disponible », garder le contact avec l’équipe en organisant des réunions téléphoniques ou en visioconférence.

  • Alléger les boites à lettre électroniques en évaluant le mode de communication adéquat (mail ou téléphone), en concentrant ses questions dans un seul mail récapitulatif, en relisant les mails avant de les envoyer pour en évaluer l’impact, en réfléchissant à l’utilité ou à la pertinence de multiplier les destinataires en copie

II -2 : Organisation du travail dans les bureaux

II - 2.1 Flux de circulation :

A l’arrivée dans la Tour 

Pour assurer le respect des mesures de distanciation physique, la direction de la Tour W a mis en place les dispositions suivantes :

  • Marquage au sol

  • Gel hydroalcoolique à disposition à l’entrée de la Tour

  • Désinfestation des surfaces de contacts

  • Signalétique des gestes barrières (hall des ascenseurs)

  • Limitation du nombre de personnes dans les ascenseurs : 4 personnes + marquage au sol

  • Modification des règles de prise en charge des visiteurs (venir les chercher) à l’accueil

  • Sens de circulation dans les escaliers :

    • Pour monter entrée paroi sud (coté AMSRé)

    • Pour descendre paroi nord (escaliers cote service support)

A l’arrivée dans l’entreprise :

Pour assurer le respect des mesures de distanciation physique, il convient de suivre les sens de circulation qui seront indiqués par une signalétique :

  • Sens unique de circulation dans les locaux

  • Entrée

  • Sortie

  • Sens interdit

Intervenants, fournisseurs :

L'accueil des intervenants extérieur se fait à l’accueil de la Tour W

Un planning des interventions des prestataires ou fournisseurs est tenu par le Référent COVID 19

Chaque prestataire devra envoyer son plan de reprise et les dispositions mises en place pour les interventions sur site. Aucun prestataire récurrent ne pourra intervenir sur site sans la diffusion de ce plan.

Toutes les interventions de prestataires extérieurs et les livraisons devront être communiquées au référent COVID sophie.labry@gsaplus.fr et son suppléant  fabien.rose@assuratome.fr  

Accueil intervenants extérieurs pour réunion :

  • Transmission des consignes de sécurité propres à la tour et à nos bureaux en amont via l’organisateur de la réunion

  • Modification des règles de prise en charge des visiteurs par la tour – nécessité d’aller chercher les visiteurs au rez-de-chaussée.

  • L’organisateur accompagnera le visiteur jusqu’à la salle de réunion pour s’assurer du respect des consignes de circulation.

II- 2.2 Horaires élargis pour les collaborateurs venant au bureau :

Afin de permettre aux personnes venant en transport en commun d’éviter les horaires de pointe, et les croisements à l’arrivée dans l’entreprise, une amplitude horaire plus grande est proposée aux collaborateurs qui viendront au bureau.

Ces horaires seront élargis de 7h30 à 20h00 pendant toute la durée de la pandémie.

II -2 -3 Interdiction des déplacements extérieurs, réunions et conférences

Tous les déplacements à l’étrangers sont interdits jusqu’au 31/12/2020.

Les réunions et déplacements en extérieur sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

La situation sera revue en fonction de l’évolution de ces consignes gouvernementales.

II -3 : Limitation du nombre de personnes sur site

II -3 -1 Organisation des plannings de présence  

Les collaborateurs souhaitant revenir travailler dans les locaux de l’entreprise à partir du 11 mai devront se faire connaitre auprès de leur hiérarchie pour la mise en place d’un planning de roulement. Ils devront également mettre le service RH en copie pour obtenir le justificatif de déplacement professionnel dans le cas où ils se déplacent en transport en commun.

 

L’effectif présent dans les locaux sur une même journée sera de 2 personnes minimum, le maximum ne pouvant dépasser 12 salariés.

 

Les collaborateurs souhaitant venir en véhicule personnel pourront demander le remboursement du stationnement au parking jusqu’au 2 juin inclus. Ceux n’ayant pas de véhicule pourront privilégier le covoiturage.

 

A ce jour, le responsable sur site tour W nous a informé que le RIE ne serait pas ouvert en date du 11 mai 2020.

Toutefois afin de satisfaire les collaborateurs qui seraient présents sur site à partir du 11 mai, ELIOR propose la prestation de Room Saveur qui continue d’assurer les livraisons. Le catalogue sera envoyé sous forme de note d’information.

II -3 -2 Point sur les personnes vulnérables

Les salariés les plus vulnérables devront rester confinés chez eux et poursuivront le télétravail sur la base des préconisations gouvernementales.

Les collaborateurs informeront leur manager de leur situation de vulnérabilité.

 

 

II – 4 : Mise à jour du Document Unique d’évaluation des Risques Professionnels (DUER)

En concertation avec les membres du CSE et de la médecine du travail, le DUER est mis à jour régulièrement.

Il intègre le risque infectieux lié au COVID-19 en identifiant les situations exposantes, les postes concernés et les mesures de prévention à mettre en place.

Par ailleurs, la situation de crise sanitaire, de confinement et de dé confinement sont des facteurs de risques psycho-sociaux liés à la peur, la maladie, la mort d’un proche, l’isolement, les violences conjugales, les difficultés économiques…

De ce fait, la sphère psychologique de chaque salarié est prise en compte.

 

Il est rappelé les dispositifs d’écoute et d’assistance à disposition des collaborateurs :

Le dispositif d’écoute et de soutien Psya, est à votre disposition 7 Jours /7 et 24h/24.

Ce dispositif permet, à celles et ceux qui le souhaiteraient, d’échanger avec un psychologue par téléphone, visio ou tchat de façon anonyme et confidentielle. N’hésitez pas à le solliciter.

Pour les contacter :

  • Par téléphone au (service et appel gratuit)

  • Sur internet www.psya.fr / espace bénéficiaire

       Identifiant                          gsa

       Mot de passe                    gsa

  • Le CMIE (médecine du travail) :

Une psychologue du CMIE se tient à la disposition des salariés pour une écoute confidentielle et bienveillante : psychologue@cmie.asso.fr

GSA+ - Tour W - 102, terrasse Boieldieu - Arche sud -  92085 Paris La Défense Cedex - Tél : 01 47 76 53 00